Les rencontres improbables

Il y a neuf mois de cela, j’ai eu un accident et je me suis bousillé le genou gauche. J’étais en vacances au Sri Lanka, je faisais du surf à Arugam Bay et je commençais à être plutôt bon (Enfin, je réussissais à tenir debout sur la planche, quoi ;-)). Lors d’une séance d’entrainement J’ai réussi à chuter, heurter le fonds la jambe tendue, me la tordre dans le mauvais sens et à me sectionner en trois le ménisque.

La bataille épique avec la compagnie d’assurance mériterait à elle seule un billet de blog :-/

Après une opération difficile, des douloureuses semaines alité et une première phase de réactivation des muscles de ma jambe gauche, il a fallu commencer les séances de rééducation. Pour des raisons pratiques et logistiques, j’ai choisi ce petit cabinet de kinésithérapie – rééducation à Pantin, quatre Chemins, quartier super populaire s’il en est. Et là… waw ! C’était la Cour des Miracles ! Continuer la lecture

Publié dans Ma petite vie | Marqué avec , , | Un commentaire

Mes résolutions pour 2016

Bonne année à tous! Tous mes vœux les plus sincères. HappyNewYear

Il est temps que je prenne de bonnes résolutions et que je me fixe de nouveaux objectifs pour cette nouvelle année :

Faire plus de sport. Oui, je sais, c’est l’Arlésienne. Mais il le faut vraiment ; Il en va de mon bien être et de mon équilibre psychologique. Et accessoirement, ça me permettra d’éviter ce genre de situations :

Mieux me nourrir. Manger sainement. Mens sana in corpore sano

Ecrire plus de lettres. Oui, écrire des lettres papiers. Je le faisais à un moment et ça me faisait autant plaisir que les gens qui les recevaient… et puis ça m’a passé. Je souhaite m’y remettre.

Avoir plus de discipline : Me coucher tôt, me lever tôt. Ne pas céder à la paresse. Lutter contre la procrastination. Ceux qui me connaissent sauront à quel point cela me sera impossible difficile.

Lire davantage. Des livres, des nouvelles. Sur Kindle ou papier

Passer moins de temps devant un écran. Moins d’ordi et ne plus m’endormir avec mon smartphone :-/

Faire le nécessaire pour m’installer en Allemagne (ou en Belgique, ou au Luxembourg, ou en Suisse, etc). Ça signifie chercher des opportunités, refaire mon CV, etc…IchLiebeDeutschland

Apprendre l’Allemand ! Difficile à apprendre en auto didacte… Mais je sais que si je fais quotidiennement mes deux exercices Babel ça m’aidera déjà beaucoup !

Faire des économies. Certainement aussi difficile à maintenir sur le long terme que le sport et la bonne alimentation ;-) Mais il le faut.

Ne faire de mal à personne. Ou en tout cas faire de mon mieux pour ne pas. Continuer la lecture

Publié dans Ma petite vie | Marqué avec , | 5 commentaires

Thank you Tim…

Peace in Paris3 weeks ago, I was having fun with people I love at the Stade de France. Then terrorists attacked and killed blindly in Paris.

Waiting within the crowd gathered on the field, trying to think about the safest way to go home, we met this American dude, Tim. Tim was as nervous as we were. He joined us and we walked away together… And we talked to get to know each other; we talked to get rid of the fear; we talked to make the time walking go faster during those awful events. I think I will always remember this weird night.

I  invited him to stay at our place, where we would be able to rest and try to comprehend what was happening… What happened was a nightmare.

I cried in front of him. I was happy he was fine. We all have been extremely lucky.

Today, I received a little package. A gift from Philadelphia where he lives. And right now there is a smile on my face.

Tim, this message is for you: In the darkness, our encounter has been  a match light, a positive grain of sand in a desert of sadness; A warm feeling of solidarity… And I thank you for that. Deeply.

Take care, my friend.

…And if you ever come back to Paris ;-)

Ryfe

PS : We love the gift ! We’ll try to send you a picture ;-)

Publié dans Ma petite vie | Marqué avec , , | 2 commentaires

Bonheur simple à Gozo

Cela fait vraiment très longtemps que je n’ai pas écrit de billet. Très exactement 17 mois (!!!) Souvent eu envie. Pas trouvé le temps. Et, pour être honnête avec moi-même, plus du tout la motivation. Pourtant, j’ai eu énormément d’idées de billets, pour relancer la machine.

Là, je suis heureux. Le genre de bonheur suffisamment intense pour se rendre compte qu’on est heureux… au moment où on est heureux. Le genre de bonheur que j’ai éprouvé plusieurs fois en Australie.

Je suis en vacances à Malte, sur l’île de Gozo. Les choses ne se sont pourtant pas présentées sous les meilleurs hospices : disputes avec la demoiselle avec qui je suis parti, transport en commun chaotique, chaleur caniculaire, panne d’appareil photo, etc.…

Et puis il y a eu cette maison d’hôtes où les ondes positives coulent à flot, il y a eu ces rencontres magiques, cet orage tonitruant, ce lâcher-prise et cette acceptation qui m’a tout simplement permis de me sentir bien, épanoui, heureux.

…Et les jours se sont suivis parfaitement, sans aucune planification, comme une bénédiction chanceuse :

Rencontres magnifiques avec des gens très… différents (les amis qui se sont connus en réhab, le français hippy et sa famille du Pérou, les adeptes de médecine traditionnelle et spirituelle…), des expériences intéressantes : de la musicothérapie, des massages hawaïens, des fêtes improvisées géniales, des barbecues de lapin partagés fraternellement, etc.

Bref, quelques jours d’énorme bonheur. De simple bonheur.

Toi qui m’a lu et qui a sans doute baillé, c’est normal : c’est plus un billet pour moi-même, pour ne pas oublier :-)

Publié dans Ma petite vie | Marqué avec | 6 commentaires

L’humour est une arme

Je viens de lire un billet de blog sur le rire, les codes du rire et sur ce que signifie et englobe le fait de refuser de rire avec quelqu’un dans certains cas.

Ce billet décortique à la fois les arguments de pacotille (Mais fais pas ton coincé, c’est juste de l’humour !) et analyse brillamment en quoi l’humour est une arme.

C’est un billet long, un article de fond. Je vous invite vraiment à prendre la peine de le lire.

Article sur le rire…

 

 

L’auteure de ce billet est myroie et a travaillé en collaboration avec Denis Colombi, sociologue et blogger.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | 2 commentaires

Musique Antillaise, Richesse et Variété

Voyager apporte son lot de surprises, d’interrogations, de sourires et d’idées nouvelles qui permettent remise en question, réflexion et saine ouverture d’esprit. Je me suis émerveillé ces deux dernières années en côtoyant une pluralité de cultures toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Je ne me suis cependant pas contenté de m’abreuver de la richesse que les autres m’apportaient : j’ai toujours pris plaisir à compléter l’échange en parlant systématiquement de la Martinique et de notre propre culture.

J’ai montré où se situait notre île, j’ai expliqué nos spécificités, j’ai raconté les grandes lignes de notre Histoire, j’ai présenté notre Carnaval et notre façon de célébrer Noël, Pâques ou la Toussaint. J’ai parlé notre langue. J’ai essayé tant bien que mal de parler de notre cuisine exceptionnelle qui me manque depuis si longtemps (Je me suis même essayé aux fourneaux : Une catastrophe !). Et bien entendu, j’ai toujours tâché de présenter notre musique.

Je reconnais volontiers que je me suis souvent paresseusement contenté de parler de Kassav ou du Zouk en général. J’ai également toujours mis un point d’honneur à faire découvrir feu Patrick Saint-Éloi que j’adore… Par des moyens parfois loufoques ;-) 

Le drame de la playlist

Récemment, sans doute plus inspiré que d’habitude, j’ai enthousiasmé des Allemands qui m’ont demandé de leur composer une playlist de qualité représentative de la musique Antillaise. Croyez-le ou pas, ce n’est pas une sinécure ! C’est même un vrai casse-tête ! Et avec cet exercice je me suis surpris à être moi-même impressionné par la variété, la diversité et la qualité de notre musique ! Continuer la lecture

Publié dans Ma petite vie, Musique, Voyage | Marqué avec , , | 8 commentaires

Où achetez-vous votre musique en ligne ?

Choc des TitansVous achetez de la musique en ligne ? Moi oui. Rarement, mais ça m’arrive. Je pirate désormais beaucoup moins et je tiens à soutenir –financièrement– les artistes que j’aime ; Particulièrement les artistes locaux. (Je ne suis pas certain que l’achat en ligne soit la meilleure des façons de les rémunérer, mais ça c’est un autre débat).

Seulement voilà, Pas question de m’enfermer dans le système iTunes/iDevices comme tout ceux qui ne jurent que par le magasin de musique en ligne d’Apple. Moi, je n’aime ni leur DRM ni leur politique FairPlay.Apple et DRM

Mais trouver le store qui couvre tous mes besoins n’est pas une sinécure !

Malavoi Album LegendeFaisons un tour de mes critères avec un exemple concret : celui du dernier Best-Of de Malavoi. Sorti le 30 aout 1994, ce bijou du patrimoine musical Antillais est disponible depuis le 1er février 2012 en version dématérialisée. Et c’est cette dernière version que j’avais envie de m’offrir pour les fêtes de fin d’année.

Cet album physique coute, neuf, 48€ à La FNAC (sic). Je vais donc chercher un store qui me permette de télécharger légalement cet album. Continuer la lecture

Publié dans Geek life, Musique | Marqué avec , , , | Un commentaire

Le cinéma, c’est mieux au cinéma !

Le cinéma est un haut lieu de culture. Non, je ne parle pas ici des films en eux-mêmes ou du genre cinématographique. Je parle bien ici du fait d’aller au cinéma, d’ouvrir son portefeuille pour payer, d’aller trouver sa place pour s’asseoir, voir ce qui se passe au début de la séance, d’attendre le début du film, d’assister au film, de sortir de la salle.

Parce que derrière tous ces actes d’une apparente banalité se cachent des actions qui diffèrent énormément d’un point du globe à un autre.

En gros, on ne va pas au cinéma à Paris comme on va au cinéma à Bamako, Fort-de-France ou en Ukraine… Le comportement des gens, l’ambiance, les prix : tout diffère. Et j’adore découvrir ces différences et m’en imprégner dès que j’ai l’occasion de baigner dans une nouvelle culture ; J’ai récemment voyagé un petit peu et voilà quelques détails et quelques différences que j’ai pu glaner ci et là : Continuer la lecture

Publié dans Cinéma, Voyage | 2 commentaires

Première plongée à Bunaken

Il y a quelques jours, je me suis aventuré dans le nord de Sulawesi, à Manado. L’objectif était de me rendre sur l’ile de Bunaken et y faire de la plongée. Je suis ravi car j’y ai vu ma toute première tortue (alors que je les avais ratées à Exmouth en Australie et à Bali et en Malaisie, sur Perhentian Kecile) !

L’organisation et la sécurité étaient à chier et j’ai plongé sans binôme avec une jauge de profondeur pété. Je suis descendu à 25 mètres. Visibilité de fou ! Beaucoup de poissons très colorés dont je me fous du nom !

Je crois que j’aime vraiment la plongée. Dommage que ça coute si cher. J’espère pouvoir faire une dernière plongée en Thaïlande. On verra bien.

Il faut que je rédige un autre billet sur la pollution en Asie du Sud Est et sur la gestion des plastiques en général. L’Asie m’a aussi choqué sur ce point.

Je ferai ça dans mon prochain billet… Là, j’ai la flemme :-)

Publié dans Indonésie, Ma petite vie, Voyage | Marqué avec , , | 4 commentaires

Merci Cécile de Byron Bay

Dans le lot impressionnant de rencontres qu’il m’a été donné de faire lors de ce voyage en Asie, il y en a une plus plaisante / amusante / incongrue / originale / surprenante (il n’y a pas de mention inutile) que j’ai vécu à Bali et à laquelle je continue de penser…

Nord West de Bali - PemuteranAlors que je terminais mon séjour à Pemuteran, haut-lieu de la plongée dans le Nord-Ouest de Bali, j’ai fait la rencontre de cette femme.

J’avais prévu de me rendre sur l’île de Java l’après-midi même mais je n’avais absolument rien organisé. Je lui ai donc demandé si elle y était déjà allée et si elle avait quelques conseils à me donner. Je n’étais pas en « mode drague », mais elle était jolie, avait l’air sympathique, m’intriguait, et j’avais envie de lui adresser la parole et de faire sa connaissance.

La discussion que je pensais durer quelques minutes tout au plus a duré plus d’une heure. Cécile est une française au délicieux accent du Sud qui vit depuis de nombreuses années en Australie. Nous adorons tous les deux ce pays. Elle avait la chance d’y retourner quand j’étais moi contraint de le laisser. Points communs, centres d’intérêts similaires… la conversation a battu son plein et l’envie de partir est passée aussi vite que les heures ensemble.

Nous avons passé l’après-midi sur une plage peu fréquentée des touristes et avons nagé jusqu’à un magnifique bateau blanc ancré non loin de là. On y a conversé, fais plus amples connaissance, échangé sur nos vies.

Et elle était intéressante, Cécile. Passionnée, impliquée dans des nobles causes, réfléchie, amusante, originale. Vous savez, ces petits quelques choses qui vous rendent quelqu’un sympathique et attachant.

Et elle était belle, Cécile. Élancée, plantureuse, musclée, sexy. Elle respirait la santé et arborait ce sourire magnifique et charmeur.

J’ai repoussé mon départ à Java pour me joindre à elle dans un trekking organisé le lendemain matin. Je ne sais pas pourquoi j’ai pris cette décision parce qu’aussi vrai que nous nous entendions bien, pas une fois elle n’a montré un signe d’intérêt d’attirance pour ma personne. Je présume que prolonger le plaisir de passer du temps avec elle justifiait mon changement de plan et les frais associés.

Et les choses se sont accélérées…

Cécile m’a suggéré de me rendre dans sa guest house car elle avait réussi à négocier des prix bien plus intéressants que ce que je payais dans ma guest house à moi. J’ai accepté bien volontiers et ai récupéré tous mes bagages. Une fois sur place : COMPLET ! Sans hésiter, elle m’a proposé de passer la nuit dans son bungalow. Sans hésiter, j’ai accepté :)

Je me rappelle m’être dit en regardant le magnifique lit King size que j’étais ravi de cette situation (pour des raisons évidentes) mais aussi que c’était un peu… étrange. Je ne savais pas trop où ça allait me mener, mais j’ai pensé que ça ne pouvait qu’être positif.

Nous avons diné tous les deux dans un bouiboui que j’affectionnais particulièrement, avons discuté cul et porno, avant de passer la soirée avec des expats de toutes origines dans le bar d’un français sympa rencontré plus tôt… Puis nous sommes rentrés nous coucher.

Je me rappelle avoir pris une douche et m’être rasé. Histoire d’être frais et irréprochable au cas où je serais chanceux. Vous savez… On ne sait jamais… sur un malentendu… :-)

Je vais dans la chambre et découvre une BOMBE !

J’ai omis de vous dire qu’à la plage, elle m’a dit en plaisantant que j’étais la seule raison pour laquelle elle ne se mettait pas seins nus (bien que je lui ai rétorqué qu’il ne fallait pas qu’elle se gène pour moi ;-) et qu’elle portait ce superbe maillot string qui dévoilait un cul d’Antillaise d’une fermeté et d’une rotondité à faire saliver quiconque attiré par les femmes. J’ai omis de vous décrire la féminité de ses courbes, la puissance de son sex appeal ; Mais je m’égare : revenons à la BOMBE.

Je rentre donc dans la chambre et la découvre allongée avec un petit slip sexy et un large Tshirt qui laisse deviner et même apercevoir ses beaux seins lourds. Une véritable explosion érotique. J’étais en admiration. Mais je ne voulais pas le montrer. Pas trop. Je luttais pour que mes yeux ne cèdent pas à son extraordinaire pouvoir d’attraction.

Et c’est là que les choses deviennent vraiment étranges : Pas question de faire mon renard puisqu’elle ne me donne aucun signe d’intérêt et la façon dont elle parle me laisse même entendre qu’elle m’a clairement friend zonné. Les signaux sont contradictoires. Je suis un peu perdu, mais dans le doute, je ne fais rien. Normal. On discute un peu et je m’apprête à dormir sur la béquille en me demandant ce que j’ai raté et en me disant que je ne suis décidément pas doué pour ce genre de choses…

Stupeur et tremblement

Alors que je tâche de m’endormir paisiblement en faisant fi de cette étrange situation et de cette excitation qui me font tourner la tête, un événement pour le moins inattendu rend cette situation encore plus étrange, cocasse et excitante qu’elle ne l’était déjà : le couple du bungalow adjacent s’est mis à faire l’amour. Calmement d’abord, en nous distillant avec savante parcimonie soupirs et petits gémissement à travers la fine parois, puis dans une débauche sonore non équivoque de râles de plaisirs, d’étreintes répétées et autres explosions orgasmiques. La tête de la voisine

C’était très très spécial ! Elle semblait se noyer dans un océan de plaisir (à moins que…) ! On ne va pas se mentir l’excitation est très contagieuse et je crevais de désir ! Continuer la lecture

Publié dans Indonésie, Ma petite vie, Voyage | Marqué avec , , , | 14 commentaires