Comment se servir des flux RSS ? Petit tutoriel…

Je suis souvent étonné que les amis et collègues avec qui je discute ne se servent pas des flux RSS, ne savent pas comment ça marche et, parfois, ne savent même pas que ça existe ! Inadmissible !

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de rédiger ce petit billet pour  expliquer très simplement comment utiliser cet outils. Une fois que vous saurez vous servir des flux RSS, vous ne pourrez plus vous en passer ;-)

Votre situation, sans utiliser les flux RSS :-(

Régulièrement, lorsque vous surfez sur Internet, vous allez sur vos sites et blogs favoris afin d’y trouver l’information que vous aimez. Par exemple, vous allez sur vos sites d’actualités voir ce qu’il y a de neuf, puis vous allez sur  le site de mode voir s’il y a du nouveau, puis vous allez ensuite sur mon blog pour voir s’il y a un nouveau billet, etc…

Concrètement, vous allez vers les sites qui vous intéressent pour voir s’il y a de nouvelles choses susceptibles de vous intéresser.  Berk ! C’est nul de faire comme ça parce que :

  • C’est une perte de temps inouïe puisque les sites sur lesquelles vous allez n’ont parfois pas été mis à jour…
  • …ou alors les nouveaux sujets sur ces sites ne vous intéressent pas plus que ça.
  • Comme ça vous saoule, vous avez tendance à arrêter d’aller voir vos sites favoris régulièrement et vous ratez les nouvelles choses qui sont mises en ligne :-(

Les flux RSS, à quoi ça sert ?

Justement pour éviter les contraintes décrites plus haut, les flux RSS permettent d’inverser le sens de l’information. Concrètement, avec les RSS, ce n’est plus vous qui allez chercher l’information, c’est l’information qui vient à vous.  Grâce aux RSS, vous n’avez plus besoin de consulter un par un vos sites préférés pour être informé de leurs mises-à-jour. RSS, c’est donc un moyen pour vous d’avoir en un seul endroit les dernières actualités de dizaines de sites web, sans avoir à les visiter et sans avoir à communiquer d’informations personnelles.

Le schéma ci-dessous résume très bien le changement de sens de l’information :

 

Votre situation en utilisant les flux RSS :-)

Représentation du surf en se servant des flux RSS


Comment marchent les flux RSS ?

Pour lire vos flux RSS, vous avez besoin d’un  agrégateur de flux, autrement dit un lecteur de flux RSS. Ce lecteur va afficher les articles nouveaux postés sur vos sites favoris.

Ce lecteur est soit une application à installer soit une application web. Comme vous êtes nombreux à avoir un compte Google et une adresse Gmail, je vais vous expliquer comment ça marche avec l’agrégateur Google Reader qui est à la fois simple, puissant et efficace.

Google Reader

Choisir un agrégateur de flux RSS et s’abonner à des flux :

Je fais le choix d’expliquer ici comment faire avec Google Reader, mais la procédure reste la même avec les autres lecteurs de flux.

  1. Connectez-vous à votre compte Google ou à votre compte Gmail.
  2. Allez sur  l’un de vos sites favoris (au hasard www.ryfe.fr ;-))
  3. Regarder dans la barre d’adresse → Si vous utilisez un navigateur moderne comme Firefox ou Chrome, vous pouvez y voir une icône généralement orange qui ressemble à ça RSS, ou encore à ça RSS. Mais il y a beaucoup d’autres boutons similaires que les sites indiquent aussi clairement dans leurs pages :

    Je vous présente ici de nombreux type de boutons d’agrégation à des RSS

  4. Ou encore:

    Exemple de RSS dans la page

    Exemple de site internet qui présente le bouton RSS sur une de ses pages

  5. Cliquez simplement sur une de ces icônes de RSS.
  6. On vous proposera de choisir votre lecteur. Comme vous êtes connecté à votre compte Google, vous verrez apparaître cette page :
    Choix de Google Reader

    Choix de Google Reader : Il vous suffit de cliquer sur le bouton de droite pour ajouter ce nouveau flux

     

  7. Cliquez sur Add to Google Reader

Configurer Google Reader pour lire ses flux RSS

Une fois que vous aurez lancé Google Reader, la présentation de vos flux est très facile à comprendre. La configuration est également un jeu d’enfant. Cela ressemblera au schéma suivant (en plus « vide », bien entendu, puisque vous venez de commencer ;-)

Une image typique de ce à quoi ressemble Google Reader, avec quelques explications.

Avec ces quelques explications, vous verrez alors que si vous commencez à suivre plusieurs blogs, le lecteur de flux RSS deviendra indispensable.

J’espère que ce billet vous aura aidé à comprendre comment utiliser les flux RSS.

J’en profite pour vous faire découvrir cette vidéo vieillissante qui m’a fait découvrir la puissance des flux RSS, il y a près de quatre ans : Les flux RSS expliqués avec des cartons, un stylo et un tableau blanc :

Une autre vidéo intéressante et en français : ici

Merci pour votre lecture de ce tutoriel. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et autres idées d’améliorations :-)

Edit: Comme vous le savez, Google Reader est mort et ce billet est donc obsolète :-(

Ce contenu a été publié dans Geek life, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Comment se servir des flux RSS ? Petit tutoriel…

  1. Les flux RSS sont effectivement bien pratiques mais ils sont à double tranchant : il est tellement simple de s’y abonner que l’on peut rapidement s’en retrouver submergé !

  2. Ryfe dit :

    C’est vrai! Trop d’info tue l’info!
    Moi, je dois ponctuellement faire le ménage car je suis trop de flux. Mais j’ai fini par trouver mon volume d’information de croisière. Et je ne pourrais vraiment plus m’en passer :-)

    Merci beaucoup pour ton commentaire sur ma maquette de blog :-)

  3. Bravo ! Très bel article !
    La description de l’utilisation de Google Reader pour les flux RSS est nickel !
    Bonne continuation :)

    • Ryfe dit :

      Merci beaucoup pour ton retour, Laetitia :-)
      Si tu as des idées d’amélioration de ce billet explicatif, n’hésite pas à m’en faire part!
      Bonne continuation à toi :-)

  4. Emmanuel dit :

    effectivement Google Reader est vraiment top pour la gestion des flux RSS.

    Lorsque l’on est trop submergé il faut bien classer dans des dossiers par priorité et surtout ne pas hésiter à faire le vide de temps en temps…cela n’est que de l’info ;)

    • Ryfe dit :

      Tu as bien raison, Emmanuel !
      Depuis quelques temps, je classe dans des dossiers et c’est effectivement plus pratique ainsi.
      Merci beaucoup de ton commentaire :-)

  5. Khleo dit :

    moi j’utilise trakerz.com comme lecteur il est très simple et rapide d’utilisation.

    • Ryfe dit :

      Je ne connaissais pas du tout…

      Edit : J’ai testé en me demandant quel avantage ce site/Lecteur RSS avait par rapport à Google Reader ?
      Je pense que tu es soit un employé de ce site douteux, soit un utilisateur égaré que j’invite à changer d’agrégateur. Pas forcément Google Reader, hein, mais de toute façon, n’importe quel agrégateur de flux est meilleur que celui dont tu dis te servir en ce moment. Crois-moi!
      Rien qu’en lisant les Conditions d’utilisation, on sent que c’est un site qu’il faut absolument fuir!

      TrakerZ => A Fuir !

      • Khleo dit :

        Oula, je dois dire que tu m’inquiète un peu ! Pourquoi est-ce la peste ? Je l’utilise depuis plus d’1 mois et j’en suis parfaitement satisfait… Peux-tu m’en dire un peu plus ? Merci

        • Ryfe dit :

          Si tu en es satisfait, tu devrais l’être d’autant plus par Netvibes ou Google Reader.

          Je ne vais pas te faire changer d’un produit qui te satisfait, mais :

        • les conditions générales très bofs (je t’invites à les lire)
          Le fait qu’il y ait de la pub non ciblée
          Le fait que les articles ne peuvent pas être lus dans leur intégralité (il te faut obligatoirement aller sur le site pour lire les billets)
          L’impossibilité de regrouper de façon intelligente (tags ou dossiers configurables) les abonnements
          L’impossibilité de synchroniser ses abonnements, lus ou pas, avec son Android, son iPhone, etc.
        • …sont, à mes yeux, quelques rapides raisons de ne pas utiliser ce service sous-efficient.

          Ceci dit, je répète que c’est ma vision des choses et que si ça te satisfait, bin… ça te satisfait! Donc garde le… ;-)