J’ai trahi l’Open Source et le « Monde du Libre » :-/

J’ai l’impression d’avoir trahi la communauté du libre et d’avoir trahi par là-même mes propres engagements personnels ;-(

Laissez-moi expliciter le contexte : Il y a 7 ou 8 ans, FireFox sortait du cercle des initiés et la curiosité m’a poussé à m’y intéresser. Cet univers m’était alors inconnu, moi le jeune craqueur professionnel de logiciels Microsoft et Adobe.

C’est sceptique, puis émerveillé, que j’ai découvert le monde merveilleux de l’Open-Source, sa philosophie, sa communauté, sa vitalité, son potentiel et même, d’une certaine façon, sa vision du monde.

J’ai été séduit et je me suis véritablement engagé :

→ Je me suis mis à perfectionner mes techniques prosélytes pour rameuter le maximum de « brebis égarées » dans la lumière ;-)

→ Mon devoir de fin d’étude a porté sur l’économie et la pérennité des logiciels libres dans le monde de l’entreprise.

→ Je me suis mis à participer autant que je le pouvais sur les forums propres aux logiciels libres. Pour aider un maximum les switchers pour grossir le rang des « libérés ».

→ Je suis devenu un des modérateurs du board Thunderbird sur Geckozone (spécialisé dans les logiciels de la fondation Mozilla).

→ Je me suis rendu aux JDLL, aux salons du libres, aux Install Parties, aux fêtes anniversaires de Firefox et à tous les événements communautaires.

→ J’ai fait de vraies belles rencontres, IRL, d’autres fanatiques aficionados sympathiques.

→ Je me suis initié au monde compliqué complexe pas toujours très abordable de Linux et suis devenu un fervent utilisateur d’Ubuntu depuis Breezy Badger (J’ai même grevé mon maigre budget d’étudiant pour m’acheter une machine de test Linux :-D )

→ Je me suis inscrit à l’April.

→ Je me suis mis à faire des dons à WikiMedia (j’adore cette beauté du principe de partage du savoir).

→ J’ai trouvé des alternatives libres à quasiment tous mes softs propriétaires.

→ J’ai fait beaucoup la localisation (traduction en français) pour des extensions Firefox et autres logiciels.

→ J’ai écrit des courriers au ministère de l’Éducation Nationale pour me plaindre que les profs imposaient de rendre des devoirs dans des formats fermés en imposant l’utilisation de logiciels propriétaires (pour lesquels il y avait souvent des partenariats commerciaux que je jugeais inacceptables).

→ J’ai affiché des posters Mozilla à la Fac de Nantes et j’ai collé des dizaines d’autocollants un peu partout.

Bref, j’étais un « soldat du libre ». C’était pour moi un vrai plaisir de me former, de convaincre les autres, de participer à cette dynamique positive et, surtout, de faire partie de cette merveilleuse communauté.

Et puis…

…et puis je ne sais pas ce qui s’est passé …

… Mais le temps a fait son œuvre.

En moins de temps qu’il fallait pour s’en rendre compte, les choses ont changé. Vraiment changé. Et c’est justement ce temps qui m’a fait défaut.

Je n’ai plus eu le temps de faire de localisation et mes interventions sur le forum de Geckozone, ont fondu comme neige au soleil. J’ai même honte d’y retourner alors que je suis encore modérateur… Je ne mérite plus ce rang :-/

Mon PC Ubuntu n’est pas à jour (Lucid Lynx) et prend la poussière dans un coin :-/

Je ne cherche plus à convaincre personne de la beauté du logiciel libre et de la nécessité absolue de choisir un OS libre. J’écris d’ailleurs ces quelques lignes depuis mon MacBook Pro. (J’ai hésité avant de l’acheter, mais je me suis dit que si @nitot en avait un, ça ne pouvait pas être vraiment considéré comme un retournement de veste ;-)

Comme je ne participais plus activement, j’ai arrêté progressivement d’aller aux événementiels du Libre, et par là même, le lien avec les membres de la communauté que je chérissais tant s’est délité.

Paul Rouget n’a plus à venir chez moi pour qu’on puisse élaborer des « plans d’attaque » pour améliorer le développement de Thunderbird. D’ailleurs, je ne me sers plus de Thunderbird dont le développement et l’ex manager, David Ascher, m’ont beaucoup déçu. (Vive PostBox !)

J’ai mes licences officielles et payées de produits Microsoft et Adobe. Oui, j’avoue que je ne me sers même plus d’Open Office… Moi. J’ai un pincement au cœur en écrivant ça :-/

J’ai ce pincement au cœur en ayant l’impression de m’être un peu renié. Moi qu’on surnommait l’ « Ayatollah du Libre ».

Peut-être ne devrais-je pas en faire tout un foin et me dire que c’est normal ; que c’est l’âge. Maintenant je finance, au gré de mes moyens, les actions que je ne veux peux plus payer de mon temps. Je n’ai d’ailleurs pas tout laissé tomber.

Je continue à être membre de l’April et à faire des dons à Wikimédia. Je reste fan de bidouillabilité, de Firefox et j’adoooooore le système Android :-)

Et puis mon avatar n’est il pas encore et toujours cette tête de GNU que j’avais même songé à tatouer sur mon épaule, à une époque ? :-)

Oui, j’exagère sans doute un peu en disant que j’ai trahi l’Open Source !

Disons qu’à une époque, j’étais un « Soldat du Libre » et que maintenant, je ne suis qu’un « civil ». Un modeste sympathisant qui regarde avec une douce nostalgie par dessus son épaule…

Ce contenu a été publié dans Geek life, Ma petite vie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à J’ai trahi l’Open Source et le « Monde du Libre » :-/

  1. Emmanuel dit :

    Je m’y retrouve dans ton billet :) … j’ai connu la Linux Slackware 1.1 et ses 13 disquettes ;) : http://www.blogemmanuel.com/des-nouvelles-du-jurassique

    En fait je pense que tu vieillis, si si, le logiciel libre c’est comme la politique, quand tu es jeune tu es forcément de gauche, et quand tu vieillis tu te dis que tes petites économies tu les placerais bien dans un pavillon calme et embourgeoisé, tu commences à pencher à droite…aie…. mais tu aimes toujours bien discuter avec de jeunes étudiants de gauche et leur racontant des bons souvenirs de manifs de ta « jeunesse »…

    Sauf qu’à présent quand tu te retrouves coincé dans une manif en voiture (toutes options) ou transport (1ere classe), t’as envie de crier « hey bande de jeunes cons, j’ai du boulot moi ! » :-)

    (toute ressemblance avec des personnages réels ou faits ressemblant serait pure coincidence)

    • Ryfe dit :

      Bonsoir Emmanuel,

      Je suis obligé d’admettre que je me reconnais grandement dans le triste diagnostique que tu fais ;-)
      En fait, avec le temps, une certaine lassitude s’installe et on finit par manquer d’énergie et par s’embourgeoiser! …
      …(Enfin s’embourgeoiser dans l’esprit, car non seulement je n’ai pas de voiture, avec ou sans option, mais je vis encore, hélas, dans un studio misérable de région parisienne. Pourvu que ça change un jour ;-)

      Merci pour ton commentaire et à bientôt

  2. Tout ça pour glisser que tu as cédé aux sirènes de la mode avec ton machin à la Pomme hors de prix, tsss… ;p

    • Ryfe dit :

      Non, c’est faux!
      Enfin, c’est vrai que c’est hors de prix…
      Enfin, je veux dire que je l’ai pris à un moment où ce n’était pas encore à la mode comme maintenant.
      Et puis c’est pas comme les vilains iPhones…
      ‘fin ce que je veux dire c’est que c’est pas ce que tu crois… C’est juste que…
      Hoooooo… et puis je ne répond pas! Na!

  3. Mwanji dit :

    Mac OS est un UNIX (BSD) à la base, Safari (ainsi que Chrome) dérive de WebKit qui dérive de KHTML, tous deux Open Source. WordPress est FOSS et plein d’autres choses encore.

    Tu as déjà plus contribué que 95% des utilisateurs de logiciels libres. Ne pas utiliser Open Office me semble être un progrès (je l’ai remplacé avec Abiword, Gnumeric et Google Docs).

    J’utilise des produits et du code libres tous les jours, et j’apprécie énormément, mais à moins d’être Richard Stallman (http://richard.stallman.usesthis.com/), il n’y a pas de mal à ne pas être un ayatollah.

Quelque chose à ajouter ? Laissez donc un commentaire...