Patrick Saint-Éloi, Android et l’Australie…

Je pense qu’il n’y a rien de mieux que de mêler ses passions et de les combiner dans des actions jouissives. Où diable veux-je en venir ? C’est très simple…

Je suis un grand fan de Patrick Saint-Éloi. J’ai « redécouvert » sa musique en ré-écoutant en boucle son œuvre lors de sa triste disparition. J’aime sa musique et, bien que je ne l’ai pas connu personnellement, il m’a accompagné dans ma jeunesse, à l’instar de très nombreux Antillais, Caribéens, Domiens et bien au delà.

Je suis aussi un grand fan d’Android, un vrai geek en puissance qui adore ce système d’exploitation pour Smartphone.

Je suis également un amoureux de l’Australie où je vis depuis peu. J’aime ce pays avec ses qualités et ses défauts. Je m’y sens bien, épanoui et libre.

Lors de la sortie-événement du Galaxy Nexus à Gold Coast, je suis allé dans un Vodaphone, afin de l’essayer et me faire une idée. Un autre client qui voulait tester la qualité audio et le nouveau lecteur multimédia de ICS et s’est plainte de ne pouvoir le faire car aucun MP3 de démonstration n’avait été livré avec l’appareil. Moi aussi je voulais tester cet aspect primordial :-/  Honnêtement, je ne comprends pas comment on peut livrer un produit multimédia sans musique de démo ô_O’ Bref !

Alors qu’est-ce que j’ai fait… ?

He bien, je me suis connecté en bluetooth à un Galaxy Nexus de démonstration et j’ai uploadé, depuis mon téléphone, quelques morceaux de l’album de Zoukolexion. J’ai ainsi pu tester le son et le gestionnaire de musique.

…Et puis je me suis mis à uploader sur les Galaxy Nexus de ce magasin des morceaux de St-Éloi. Et puis j’ai continué dans d’autres magasins, en variant les plaisirs : West Indies, souvent. H2O parfois. Zouké, au moins une fois sur trois. Djoni, Plézi, Manman Kreyol, j’en passe et des meilleurs. Je les ai tous mis, au moins une fois sur ces supers téléphones.

Mon premier Google Nexus hacké et customisé à l’Antillaise! Tout ceux à qui Vodaphone file des Beats by Dre pour tester la musique en magasin, écouteront cet artiste qui mérite d’être connu. Cela me plait de participer à sa publicité posthume :-)

Ça vous semblera puéril, sans aucun doute. Mais ça a été ma façon à moi, simple geek épris de cette musique, de rendre hommage à cet artiste que j’aime. Ça me fait plaisir de savoir que des Australiens, qui n’ont jamais entendu cette musique, l’entenderont ne serait-ce qu’une fois. Et  j’éprouve une joie et un plaisir incommensurable à l’idée qu’un ou plusieurs Australiens aient pu apprécier suffisamment l’échantillon que je leurs ai fournit pour garder le morceau, voire pour chercher à en découvrir d’autres !

« Si les Antilles sé an bel péyi, Fo pa jalou sa lé zot ti ni, Sé gren di ri ka fè sac di ri, Alo mété mein an manioc! » – Patrick Saint-Éloi

—–

Edit du 3 Oct 2013 : Ce tweet en dit long ;-)

 

Ce contenu a été publié dans Android, Australie, Ma petite vie, Martinique, Société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Patrick Saint-Éloi, Android et l’Australie…

  1. Aline dit :

    Jolie dédicace à Patrick!
    Qui sait, peut être vas tu créer un ptit buzz australien autour de lui :)
    Sinon ça va ma ptite poule?

    • Ryfe dit :

      Merci beaucoup mon petit coq adoré :-)
      J’avoue que ça me ferait plaisir que des gens l’écoutent et l’apprécient ici, alors que c’est si loin de leur culture! Mais bon, la bonne musique est internationale, pas vraie ?
      Gros bisous petit coq!
      PS : Comment va ton poussin ? :-)

  2. Ping : Musique Antillaise, Richesse et Variété | L'esprit vagabond et torturé de Ryfe

Quelque chose à ajouter ? Laissez donc un commentaire...