Martinique, vas-tu si mal ?

MadininaJe vis en Australie depuis un peu plus d’un an. Comme la quasi totalité des membres de la diaspora, je m’informe sur les Antilles en général et sur la Martinique en particulier. Je tiens à garder le contact avec le pays. Je souhaite savoir comment il se porte, connaître son humeur, ses événements joyeux ou pas, ses crises et ses succès, etc.

Sur Twitter, je suis le compte @DomActu à l’instar de près de 3000 compatriotes.

 Et là, je me pose la question suivante : est-ce que ça se passe si mal que ça aux Antilles ? Ou bien est-ce ce compte Twitter qui entretien son audience à coup de sensationnalisme pseudo journalistique ? Parce que tous les matins en me réveillant, j’ai un coup de blues en lisant les news avec cette impression amère que tout va mal au pays.

Ne nous méprenons pas : Je ne suis ni aveugle, ni naïf  et je sais fort bien que la situation est loin d’être rose chez nous, mais enfin quand même !

Sur un échantillon pris sur quelques semaines (cf. plus bas), 7 tweets sur 10 sont négatifs, voire dramatiques ; en général des faits divers sordides. 2 tweets sur 10 sont  neutres (quoi que globalement négatifs, mais ils ne versent pas dans le sensationnalisme) et un peu moins d’un tweet sur 10 relate un événement positif.

Alors, chers Domiens vivant sur place, chers compatriotes vivant la réalité quotidienne des deux iles : Est-ce à ce point la crise chez nous ? Le climat est-il aussi déprimant que ces news le laissent paraître ? Est-il aussi dangereux de vivre chez nous désormais ? Dites-moi, parce que désespoir et amertume me guettent :-(

J’aime mon île et elle me manque… mais je dois reconnaître que je reste circonspect quand je lis ça. Peut-être faudrait-il un Twitter relatant les trucs positifs. Un peu comme un journal des bonnes nouvelles :-) Parce qu’il y a bien énormément de choses positives qui continuent de se produire tous les jours, n’est-ce pas?

J’en profite pour souhaiter bonne chance aux très nombreux Martiniquais et Guadeloupéens bourrés de talent et de bonnes intentions qui rentrent au pays dans le but de faire évoluer positivement les choses. Merci à vous.

Dédicaces à @fmyrtil et @sandrasimphor, par exemple, pour leurs effort et leur projet WeLoveMadinina qui soutient le tourisme Martiniquais. Et aux milliers d’autres…

Mon échantillon Tweets de @Domactu. Régalez-vous :-)

DomActu_Power2

Ce contenu a été publié dans Coup de gueule, Martinique, Twitter, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Martinique, vas-tu si mal ?

  1. Quentin dit :

    Ils ont le compte Twitter équivalent en métropole ? Ou juste en Île de France ? Je vais pas dire que c’est la rubrique chien écrasé d’un torche cul local, mais ça à quand même l’air de s’en approcher, suffit de voir le nombre de cas d’accident de la route qui sont listés. Y a pas un fil d’actu dans une autre région qui liste le moindre accident de la route, mortel ou non, si c’était le cas plus personne prendrait sa voiture (je vois d’ailleurs dans cette remarque l’ébauche d’une idée plutôt que les spots de la sécurité routière, un bon bandeau déroulant avec les infos d’accidents de voiture à toute heure de grande écoute sur toutes les émissions…).
    J’espère que tout ne va pas si mal, et que ce n’est que l’axe « journalistique » (j’ai toujours du mal à appeler journalisme le fait de remuer la merde pour mettre à jour du sordide)… Sachant que, sans aller jusqu’au journal des bonnes nouvelles, je pense que si dans les journaux d’infos nationaux on avait un flux aussi exhaustif sur les décisions de jugement des tribunaux d’instances de n’importe quelle région de France, on flipperait aussi…

    Cherche plutôt des sites de journaux locaux, j’ai fait un rapide google, la une est pas super positive (ni plus ni moins qu’une une du Monde par exemple, c’est rare les unes qui nous disent que la vie est belle…) mais c’est déjà un peu plus digeste. Et ton post est à mon avis assez représentatif d’un risque de dérive de Tweeter (que certains reprochent à FB ou G+, et sur certains profils de gens c’est assez vrai) : en 140 caractères, tu n’analyse pas grand chose, et si tu veux poster toutes les 2 minutes parce que tu pense que c’est le seul moyen de bien faire comprendre que tu es un compte actif, t’as pas grand chose à dire : « tiens, je me suis gratté le nez. » « Mince il y a des bulles dans mon eau, je pensais que c’était de la plate ! ». Oui, je force le trait, et alors ? :-)

    • Ryfe dit :

      Salut Quentin,

      C’est clair que ce n’est pas du journalisme de haut niveau, je le reconnais :-)
      Et si ce torche-cul, qui n’a de journalistique que le nom, ne prodigue aucune analyse digne de ce nom, en revanche, je m’interroge sur la fréquence des événements sordides et des faits divers violents qu’il relate :-(
      Je sais que le Pays va mal et que chômage, paupérisation et désœuvrement de la jeunesse vont naturellement de paire avec augmentation de la violence, criminalité de toute sorte et manque de perspective et d’espoir, mais là c’est juste consternant!

      J’ose croire que tu as raison et que nous ne sommes pas pire que dans les autres départements (Nous sommes pour autant bien loin de l’époque bénie ou on ne verrouillait même pas les portes la nuit ou en partant au boulot). J’espère aussi vraiment que les choses iront en s’améliorant.

      Je me méfie un peu de notre unique journal local, le « France-Antilles », qui ne vole hélas pas très haut non plus et qui revêt malheureusement le manteau paresseux du manque d’analyse et de recul que tu pointes très justement du doigt concernant Twitter, Facebook ou Google+ :-(

  2. Colonel Klink dit :

    Pour avoir « journalistisé » en Guadeloupe, j’ai ma petite analyse. Non seulement les médias donnent ce que le public veut (et les antillais sont très friands de news en faits divers) mais en plus l’addition du chômage et de la pauvreté donne forcément lieu à de la violence. La moindre news est décuplée par 4 dans de petites iles.

    Pour ce qui est des bonnes nouvelles, il n’y en a pas des masses… Juste des manifestations culturelles et les habituels marronniers (noel, été, etc…) Je me souviens d’un reportage sur rfo en 2007. Ils avaient ouvert le journal sur 6minutes de reportage sur une vache qui avait eu des quintuplés… J’étais sidéré

    • Ryfe dit :

      Salut Colonel Klink,

      Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on mette terriblement en avant les news sordides ou négatives et je suis d’accord que le public en est friand.
      Là où je m’interroge, c’est sur la fréquence de ces faits divers bien réels:
      Derrière le mauvais journalisme, n’y a-t-il pas une tendance plus lourde ?
      Le désespoir n’empêche-t-il pas tout inversement de tendance ?
      Les vraies bonnes nouvelles (hors marronniers) ne sont-elles pas plus rares qu’avant?

      Et s’il est vrai qu’il peut paraitre surprenant (et superficiel) de parler de la vache et de ses quintuplés pendant 6mn, je dois reconnaitre que je préfère ça qu’une ouverture sur des faits avérés de viols, braquages, agressions, cambriolage, violence conjugale, etc. ;-)

      Merci de ton commentaire :-)

  3. Véronique dit :

    Bonsoir Ryfe,

    Je me retrouve sur ton blog par un heureux hasard, bien qu’au fond je ne crois pas au hasard…Je t’envois ce message en direct de la Martinique.

    Pour ce qui est des informations de l’île, il ne faut pas se leurrer en période de crise le contexte est morose, je ne t’apprend rien et cela s’étend à l’international…
    Maintenant l’idée est de savoir sur quoi tu veux te focaliser, sur des messages d’espoir et d’amour ou plutôt sur les faits divers qui existent depuis la nuit des temps…

    Ici c’est la période des fêtes et je peux te dire que dans mon entourage tout le monde se focalise sur l’essentiel c’est à dire la famille, par manque d’argent les excès sont moins fréquents, on profite des bons moments, on compose et par les temps qui courent, les liens entre individus se resserrent, la foi aux Antilles est grandissante, un nouvelle ère s’annonce…
    Enfin on va dire que c’est mon ressenti, je trouve tout de même qu’ici la vie est douce contrairement à ce que j’ai pu vivre pendant des années en France, ici on a le choix de ne plus courir, de profiter de la nature, privilégier le contact humain…

    Je dirai que tout est question de comment tu décides de voir la vie ou tout blanc ou tout noir, alors à toi de choisir les infos que tu voudrais recevoir de ton île, il y a diverses façons, via facebook c’est pas mal je trouve encore faut il avoir les bons contacts ou les bonnes pages…

    Depuis que je ne regarde plus les infos, je suis moins triste le matin, je vais sur mon facebook où je reçois par le biais de certaines pages les infos qu’il me faut et ça me suffit pour continuer à avoir une journée sereine.

    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année.

    Bonne soirée

    Véronique.

    PS : Je trouve ça excellent de retrouver un antillais en Australie, je suis curieuse de connaitre ton parcours qui pourra sûrement m’inspirer pour la suite car depuis toujours l’Australie est un pays qui m’attire et bizarrement je ne sais pas encore pourquoi…

    • Ryfe dit :

      Bonsoir Véronique,

      Cela m’a fait très très plaisir de lire ton analyse. Ton commentaire venu de Martinique me touche. D’ailleurs, comment es-tu tombé sur ce blog? (Moi non plus, je ne crois pas au hasard)

      Je sais bien que la situation est morose et que la situation économique du pays n’arrange rien. Mais je reconnais que j’ai été choqué par la profusion de faits divers négatifs. Ça + la situation économico-sociale + le retour que me font certains des Antilles ; tout cela m’a donné une sensation tellement pessimiste du pays que je me suis demandé si c’était si catastrophique.
      Tu me rassures : Je suis content de lire que bien des aspects de l’île restent positifs et vont même en s’améliorant :-)
      Ça me rassure d’autant plus que je ressens un vrai manque

      Je ne suis pas sur Facebook, mais tu as raison, je vais tâcher de multiplier mes sources d’information en privilégiant celles qui savent mettre en avant les aspects positifs et les succès de Madinina (même si je ne veux pas fermer les yeux sur tout ce qui va mal et qui devrait être amélioré/corrigé/etc.)

      Je n’ai pas regardé la TV depuis plus de 14 mois (à part pour les JO) et je sais ce que tu ressens quand tu parles de journée sereine. Je vais quand même essayer de me remettre à lire la presse écrite, histoire de ne pas trop perdre le contact avec les infos Antillaises et françaises.

      Je te souhaite également de très belles fêtes de fin d’année. Profite de ta famille : tu as la chance de les avoir à tes côtés. Pas moi ;-)
      L’année dernière, j’ai fêté le nouvel an à Melbourne. Cette année (ce soir en fait, car nous sommes déjà le 31, ici) ce sera avec des amis, sur une plage, en profitant de la pleine lune.

      Bonne soirée

      Ryfe

      PS: Nous sommes quelques Antillais à vivre en Australie. Notre diaspora n’est vraiment pas encore très bien implantée ici, mais les rares Martiniquais et Guadeloupéens que j’ai croisés et avec qui j’ai sympathisé sont vraiment géniaux. D’ailleurs, c’est amusant, mais j’ai rencontré un Guadeloupéen aujourd’hui même à Green pool où j’ai passé la journée :-)
      Écoute, si tu as la moindre question sur mon parcours, ou sur l’Australie, la vie ici, le travail, la culture, les prix, etc… N’hésite pas. Je me ferai une joie d’y répondre. Par ailleurs, si je peux me permettre de résumer ainsi mon opinion sur le pays : Viens!

      ;-)

  4. Véronique dit :

    Trop cool, je n’hésiterais pas…

    Oh tu sais ma famille est en Guadeloupe (guadeloupéenne que je suis en Martinique), j’étais avec eux pour Noel et pour le nouvel an ce sera avec des amis demain lol…
    C’est un signe comme dirait l’autre, t’inquiètes je viendrais en Australie j’espère très bientôt ça me trotte trop dans la tête depuis quelques temps.
    Je suis tombé sur ta page via Google avec deux mots clés : Australie et esprit bref va pas me demander pourquoi c’est comme ça…

    Alors profites bien de ce réveillon, je te souhaite mes voeux les meilleurs, tu trouveras très bientôt ce pourquoi tu es là bas et non pas près de ta famille…Tu sais des fois il faut partir très loin pour se rendre compte de qui est important à nos yeux et pour moi le plus important c’est la famille celle qu’on a déjà et celle que l’on veut construire…

    Bises.

    Véronique.

    • Ryfe dit :

      Hello Véronique,

      J’espère que tu as passé un bon réveillon et que l’année 2013 s’annonce bien.
      Mon réveillon a été un peu particulier.

      Je te présente sincèrement mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année :-)

      Ryfe

      • Véronique dit :

        Hello Ryfe,

        Pour moi ça a été génial, sans excès avec des amis c’est ce qu’il me fallait, oh j’ai parcouru tes quelques lignes sur ton réveillon je trouve ça excellent, tu auras beaucoup de choses à raconter à tes futurs enfants lol.
        Je te souhaite beaucoup beaucoup beaucoup d’amour je crois que c’est la base de tout, amour de soi, de ses amis, de sa famille, de la Terre, de Dieu, ce qui t’apportera une excellente santé pour pouvoir construire ton avenir.
        Vises l’excellence dans tous les domaines de ta vie.

        Kiss et à très bientôt.

        • Ryfe dit :

          Merci Véronique. Merci pour tout!
          Je ne te connais pas et pourtant, c’est très simple, tu viens d’éclairer ma journée (et j’ai un grand sourire en écrivant ces quelques lignes)

          Ryfe

  5. Véronique dit :

    De rien de rien, j-y suis franchement pour rien.
    Bonne semaine à toi.

    Véronique

  6. Anne-Sophie N dit :

    Ryfe, vis tu encore en Australie? Pourrions-nous prendre contacte pour en discuter?

  7. Véronique dit :

    Hello Ryfe, juste un coucou j’espère que tu vas bien. Kisss

  8. tino dit :

    Bonjour
    J’ai vécu de 2004 à 2012 en Martinique et suis métro ma femme née d’un mariage mixte. Donc je connais un peu mes enfants y ont grandit et regrette chaque jour leur Île. Le climat social est tendu et c’est un pays volcanique comme ses habitants. Avec un taux de délinquance qui se situe juste après la Seine-St-Denis. C’est un peu comme la pub du Canada Dry…

Quelque chose à ajouter ? Laissez donc un commentaire...