Un nouvel an hors du commun

Le plan était simple : profiter des fêtes de fin d’année pour s’échapper de la ville le temps d’un court road trip. Sac de couchage, matelas de plage, provisions faites… départ à 5h du matin de Perth avec deux amis français : Direction Albany.

Le plan était même simplissime : visitez Albany et sa région, se baigner dans les eaux rafraîchissantes de dizaines de plages différentes les unes des autres, aller à Valley of the Giants pour caresser la cimes des arbres, rejoindre un couple d’amis également en road trip, préparer tous ensemble le réveillon et enfin trouver une plage paradisiaque et déserte afin de s’y installer pour y réveillonner. Le plan parfait :-)

Bref, il y a eu beaucoup, beaucoup de bains de mer pendant ce séjour. Et je reconnais que même le Martiniquais que je suis était subjugué par leurs beautés plurielles.

picasaView plugin: Could not load data from picasaweb.

Et puis, nous avons trouvé la plage sur laquelle jeter notre dévolu : Little beach, dans le parc de Two people’s bay :-)

Les choses ne se passent pas toujours comme prévu

Little Beach était encore plus belle que Green pool qui nous avait émerveillés la veille, et avait en plus l’avantage d’être strictement déserte, super propre et sauvage. Pour couronner le tout, la lune était quasiment pleine et allait se refléter sur le sable d’un blanc immaculé et sur la mer calme. C’était parfait ! Et il n’y avait ni mouche ni moustique… Tout était parfait ! J’allais enfin pouvoir passer un réveillon hors des villes, hors de la foule, hors des beuveries, hors des sempiternels feux d’artifice, hors du bruit, hors de la musique assourdissante, loin des gens bourrés, loin des beaux vêtements à repasser, loin du niais « 5,4,3,2,1 » aussi faux que superficiel, loin de plats et de mets élaborés, loin de ce que fait tout le monde tous les ans. Et cette pensée enivrante me rendait suffisamment heureux pour oublier que je ne célébrerais pas en Martinique avec ma famille ou à Londres avec une amie, ou encore à Sydney pour voir les feux d’artifice. Juste moi, quatre amis, la nature, le silence, la beauté… Le rêve.

Sérieusement... Qui a envie de voir ces feux d'artifices là, avec 1 millions de personnes autour? C'est tellement surfait et tellement la même chose chaque année :-/ Berk

Sérieusement… Qui a envie de voir ces feux d’artifices là, avec 1 millions de personnes autour?!?! C’est tellement surfait et tellement la même chose chaque année :-/ Berk. Aucune originalité. Piège à touristes hors de prix. Non, cette année, ce genre de choses, ce n’était pas pour moi !

Hélas, le sort en a voulu autrement : des Park Rangers sont arrivés pour nous prévenir qu’avec la chaleur épouvantable qu’il avait fait, il y avait des risques d’incendie et que, par conséquent : le parc allait être fermé et nous étions gentiment invités à le quitter…

Quoi?!?!… Non ! Noooon ! Mon rêve… ! Brisé ! Comme ça ! À cause de quelques flammes potentielles! Le chagrin m’a littéralement envahi. Se retrouver sans plan à 18h lorsque nous nagions dans la perfection quelques minutes plus tôt ;-(

Une solution : ma résolution N°1 : Ne pas me laisser faire lorsque la vie me joue de vilains tours et rester positif en toute situation.

Nous nous sommes repliés sur un plan B improvisé à la dernière minute : une autre plage, moins parfaite, moins paradisiaque, mais quand même sympa : Nanarup Beach. Et le sourire est revenu alors que j’apprenais ma première leçon de l’année : Pour qu’un réveillon soit réussi, l’important est d’être bien entouré :-)

Mer, Sable, Selles

Apparemment, le ciel avait décidé de me donner une autre leçon ! Ne voilà-t-il pas que j’ai été pris de douleurs abominable au ventre. Je n’ai donc pas pu apprécier à sa juste valeur le délicieux repas concocté en groupe à cause de mon estomac endolori :-/ En pleine festivité amicale, je me tordais de douleur mais je me devais de faire comme si tout allait bien pour ne pas gâcher l’ambiance du groupe.

Nous avons établi le camp sur la plage et nous nous sommes couchés, entre un étang et la plage, baignés par la lumière sélène.

En pleine nuit, n’en pouvant plus, je me suis levé alors que les autres dormaient pour soulager un besoin aussi soudain qu’embarrassant. Les toilettes étant loin, sales et non éclairées, j’ai marché instinctivement dans la plaine de sable et, fermement agrippé au tronc d’un arbre, j’ai laissé s’exprimer la chiasse infernale qui consumait mes entrailles ! Il devait être à peine plus de minuit, un 1er janvier et j’étais accroupi dans cette pleine étonnamment éclairé et, avec force grimaces, je me soulageais dans un trou de fortune. Tu parles d’un réveillon! En réalisant le côté pathétique et incongru de la situation, je me suis mis à rire. J’ai explosé de rire ; tout seul. Et avec un sourire, j’ai fait appel à ma résolution N°2 : Rester combatif en toute situation, même lorsque la vie a décidé de vous emmerder.

Mes résolutions de 2013

Une fois ma commission effectuée, je me suis entièrement dévêtu et, assis face à la mer, nu comme un ver, je me suis mis à réfléchir à mes résolutions de l’année 2013.

(Mes compagnons de route ne savent pas cette partie « peu vêtue » de l’histoire, mais bon, ils ne lisent pas mon blog alors ce n’est pas grave, ils ne me prendront donc jamais pour le fou que je suis peut-être ;-)

Et là, à poil, face à la mer, j’ai réfléchis à mes résolutions pour cette nouvelle année :

  1. Rester positif en toute situationBonne Année 2013
  2. Rester combatif dans les épreuves et ne pas baisser les bras
  3. Ne plus procrastiner
  4. Être moins susceptible
  5. Faire le nécessaire pour terminer mon installation Australienne
  6. Faire beaucoup plus d’activités physiques

Et vous, vous avez des résolutions ? En espérant que vous les tiendrez, je vous souhaite une très bonne année 2013 à toutes et à tous :-)

 

Ce contenu a été publié dans Australie, Ma petite vie, Voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Un nouvel an hors du commun

  1. Célia dit :

    Article bien écrit et Super réveillon!
    Mes résolutions:
    1) Faire à manger à la maison plus souvent (arrêter les japonais-MacDo toutes les semaines)
    2) Recommencer à courir (Endomondo…je ne sais même plus ou est l’icone dans mon téléphone)
    3) Voyager en Europe en long weekend (A faire: Rome, Berlin, Londres et Porto)
    4) Enfin lancer mon blog (ça c’était déjà dans les résolutions de 2012)

    • Ryfe dit :

      Merci beaucoup, Célia :-)

      J’ai essayé longtemps ta résolution 1 quand j’étais à Paris. Le plus dur… c’est de s’y mettre :-)
      Je t’encourage vraiment à te remettre à courir! On devrait relancer la compet’ pour 2013 (vu que Gilles a clairement gagné sur Endomondo en 2012 ;-)
      Bonne chance pour résolution 3. Quand on commence, on ne s’arrête plus :-). Il y a aussi de superbes coins en France, penses-y.
      Pour le blog… tu peux compter sur moi comme premier lecteur :-)

      Bonne année 2013 Célia :-)

  2. Eh beh, quel début d’année ! ^o^ Point de résolutions pour moi, j’arrêté l’an passé d’édicter ce genre de choses que je vois par essence vouées à l’échec. Néanmoins, je te souhaite de tenir les tiennes ! ;o)

  3. Natacha dit :

    Coucou Ralph!

    A part l épisode de ta « commission » :-)))) Je trouve que c est une très belle façon de terminer l année…et d en commencer une autre. Ton article me rappelle d ailleurs un superbe réveillon que j ai passé sur un îlet au large du François en mode Robison Crusoé revisité, il y a 6 ans. J ai adoré. Il n y a rien de mieux, surtout quand on est entouré des gens qui comptent, et dans la simplicité… Quant aux résolutions de la nouvelle année, je n y pense pas car d expérience, je ne m y tiens jamais… Gros bisous Ralph

Quelque chose à ajouter ? Laissez donc un commentaire...